Pourquoi acheter en viager ?

En France, la rente viagère ne concerne qu’un peu plus de 1 % des transactions. Entre autres avantages, c’est une solution à des problèmes sociaux et économiques actuels. En effet, le viager consiste à vendre une propriété en échange d’arriérés, un montant payable régulièrement jusqu’au décès du rentier. Alternativement, le vendeur se réserve le droit de vivre dans son logement jusqu’à sa mort. En cas de vente par un couple, il est possible de faire en sorte que la rente revienne au survivant. Il est plus courant pour les propriétaires de plus de 70 ans d’envisager une telle transaction. Actuellement, ce marché est en pleine croissance. Mais pourquoi acheter une propriété via un viager ? Il y a au moins trois grandes raisons pour cela.

Une acquisition immobilière à faible coût

L’achat d’une propriété via un viager peut être avantageux pour un acheteur qui souhaite acheter un immeuble de placement plutôt que d’acheter une maison pour lui-même. En principe, un achat peut acquérir un bien à un prix jusqu’à 40 % moins cher qu’à la valeur réelle de la propriété. Il faut se rappeler que les dépenses relatives à la nue-propriété du bien, principalement des réparations majeures, seront à la charge de l’acquéreur. De plus, dans certains cas, l’acheteur recevra une déduction appelée indemnité d’occupation lors d’une transaction de rente viagère.

Un contrat flexible

L’une des principales caractéristiques du viager est sa liberté de contrat. En effet, le montant de la somme à payer est fixé librement par les parties. En pratique, plus le vendeur est âgé, plus le paiement sera élevé. Il est possible de prévoir que les arriérés seront payables pour une période déterminée, mais qui doit être raisonnable évidemment. Dans ce cas, les deux parties prennent un risque : le vendeur en ce qu’il peut ne pas avoir de loyer s’il survit à la période convenue et l’acheteur, qui devra payer les arriérés aux héritiers du vendeur même s’il décède bien avant la fin de la période contractuelle. Cependant, cela permet une planification financière précise.

L’acquisition d’un bien immobilier sans passer par la banque

D’une certaine manière, le vendeur accorde un prêt à l’acheteur. En effet, l’acheteur est tenu de payer une partie de la somme en espèces connues sous le nom de bouquet et de rembourser le reste de sa dette sous forme de versements mensuels, trimestriels ou autres dont le nombre n’est pas connu à l’avance. Le Bouquet représente normalement 15 à 30 % de la valeur de la propriété. Acheter en viager permet donc à l’acquéreur d’acheter une propriété sans avoir recours au crédit bancaire et donc il n’est pas à la merci des intérêts bancaires. En outre, lors d’un achat en viager, il n’y a pas de fiscalisation du droit d’usage et les frais de notaire ne sont pas élevés

Les différents programmes immobiliers neufs à venir à Nantes
Comment acheter un local d’entreprise ?